Trottinette électrique, skate, vélo, roue : les modes de déplacements tendances à Paris

En pleine période de dé-confinement, le transport individuel semble être le moyen le plus judicieux pour se déplacer en toute sécurité. Oubliez les voitures individuelles, car la grande tendance à Paris sont les EDP ou engins de déplacement personnel motorisés ou non. Soutenez ces demandes et répandez la #solutionEDPM !

EDP : de quoi s’agit-il exactement ?

EDP ou Engin de Déplacement Personnel est une classification de moyens de transport excluant le transport terrestre à quatre roues et le vélo, qui est considéré comme une voiture sans moteur.

Les EDP sont divisés en deux catégories :

  • L’EDP non motorisé :

Dont la mobilité dépend uniquement de la force et se rapprochant plus ou moins de la marche: skateboard, rollers ou encore trottinette. Le vélo, classifié comme cycle ne fait pas partie de la liste.

  • L’EDP motorisé :

Pour se déplacer avec un engin classé dans cette catégorie, un moteur électrique est nécessaire. Ceci inclus : gyroroue, hoverboard ou encore trottinettes électriques.

Plus qu’une tendance, l’EDM permet à chacun de retrouver la liberté de se déplacer avec les trottinettes électriques, les skateboards ou encore les gyroroues.

Le secret derrière le succès  les transports individuels

Bien avant le coronavirus, le dé-confinement et le besoin de distanciation sociale, le mode de transport individuel connaissait déjà beaucoup de succès. Succès expliqué notamment par sa commodité et son côté écologique.

  • Économique :

Monter à vélo, sur une trottinette électrique Paris ou se déplacer en skateboard coûte moins cher que prendre le taxi ou utiliser une voiture.

  • Facile et rapide :

Même si les EDPM sont soumis à une réglementation spéciale, monter sur une trottinette électrique ou un skateboard ne nécessite pas une licence. La mobilité est facile dans les embouteillages et tellement plus rapide.

  • Écologique :

De plus en plus de gens se sentent investis par cette mission de sauver la planète. Ceci explique la tendance autour des EDP. Non motorisés, ils constituent un excellent moyen de faire des exercices, motorisés, ils utilisent l’énergie renouvelable et non polluante.

Les avantages et les inconvénients des EDP et du vélo

Comme toute chose, les EDP présentent des avantages et des inconvénients qui, espérons-le, ne vous décourageront pas à les essayer.

  • La trottinette électrique :

Loin du jouet pour enfant, la trottinette existe désormais en version adulte. Même s’il est conseillé de ne rouler uniquement que sur les surfaces plates, car les petites roues peuvent limiter vos mouvements, les trottinettes électriques restent facilement maniables, se rangent facilement tout en restant abordables.

  • La gyroroue :

Rapide, idéale pour les trajets de courte distance, waterproof, facile à ranger, car ne prenant quasiment pas de place et excellent pour faire des exercices, utiliser la gyroroue peut cependant paraître difficile pour les débutants et requiert un peu de pratique.

  • Le vélo :

Le vélo est un excellent moyen de transport et un sport hautement recommandé. Faire du vélo permet de garder la forme et ne pollue pas; mais le vol de vélo reste malheureusement élevé tout comme les accidents.

Taxi, VTC, Uber : comment choisir son mode de transport ?
Voiture : comment « rouler propre » à Paris ?